Samba de la Muerte

Home » Artists » Samba de la Muerte

Après deux EP très remarqués (dont l’inflammable « Fire »), ceux qui avaient reconnu chez Samba De La Muerte, l’émergence et l’originalité d’une musique folk lumineuse, portée par la voix cristalline d’Adrien, savaient que cette radieuse effervescence ne resterait pas sans lendemain.

Avec l’idée de tracer sa route et d’élargir le cercle, conscient de l’intérêt que suscitait son projet, univers aérien et délicat, il nous revient aujourd’hui avec un premier album accompli et rayonnant : COLORS .

Des couleurs, oui, il en faut beaucoup, une large palette pour illustrer le regard sensible au monde posé par Samba de la Muerte. Car ici la couleur est avant tout synonyme d’une poésie multiforme qui passe avec grâce du bleu au gris et autant de nuances pastels, pour exprimer la fureur ou la lumière de nos destinées.

Adrien écrit avec ses mots à lui, compose, et si l’on adhère d’autant plus à son propos c’est que la veine folk d’hier n’en fini plus d’irriguer aussi d’autres chemins musicaux. Laissant transpirer autant d’influences que l’expérience et la large culture musicale du groupe en suggère aujourd’hui, portée autant par la fusion des musiques du monde que vers les musiques électroniques associées à une pop flamboyante.

Entre atmosphères troublantes et textes contemplatifs saisis en « instantané », des brumes marines du Nord Finistère synonymes de grands départs et voyages aux longs cours, aux enivrantes nuits Tangeroises, contant hasard des rencontres et illumination amoureuse, l’album laisse une empreinte forte, rythmée par une impressionnante musicalité qui va souvent crescendo.
Pour autant, le message appuyé de certains de ces textes nous rappellent, et lui font écho, que pour être musicien, on n’en est pas moins « citoyen du monde », sensible et réaliste face à tout ce qui donne valeur d’exister.

Le très efficace et très beau « You’ll never know when I lie », aux harmonies répétitives puisées dans l’influence des musiques du Maghreb et porté par des voix haletantes, témoigne de cette verve instrumentale extrêmement ténue, fragile et puissante.

Cet album multiforme, nourri de textes en Anglais mais aussi en Français, exprime musicalement la volonté permanente de se réinventer, nous invitant à adhérer à cette passion communicative, avec un but avoué : aller vers la beauté et nous faire danser !

La fraîcheur associée à la spontanéité du discours musical de ce premier opus, ajoutent à son immense richesse mélodique et à la profondeur de l’émotion qu’elle génère.
Pensés comme une véritable histoire, les onze morceaux qui composent l’album « COLORS », sont autant de pépites précieuses, fragiles, au charme exigeant, empreintes d’un lyrisme émouvant propre à réveiller notre sensibilité.

Reste alors l’impatience, aussi, de retrouver Samba De La Muerte sur scène, « notre immense terrain de jeux » avouent Adrien et ceux qui l’accompagne dans ce projet. Et de partager avec eux, l’énergie , la saveur sauvage et la grâce intemporelle de ce « COLORS ».

On n’attend que cela !

 



VIDEOS

DISCOGRAPHIE
  • samba_web

CONCERTS